10 novembre 2008

Pumpkins scream in the dead of night

Les engueulades, les ruptures, les insultes c'est bien beau (et ça permet de passer agréablement le temps à lire les commentaires dans le train quand on a des voyages à faire le vendredi), mais il ne faudrait tout de même pas oublier le but premier de ce blog, à savoir la lose.

Ouais, parce que certains me disent que je ne parle plus de relations amoureuses sur ces pages, et ce n'est pas faux ces derniers temps. Par contre, question lose, ça continue toujours aussi fort qu'au premier jour. Prenons pour exemple la fameuse soirée d'Halloween, avec le récit de Gauthier qui avait mis le feu aux poudres à l'époque.

Bon.

Quand on lit Gaugau, on a l'impression que tout s'est bien passé, que tout a été vécu sans anicroche, que la surprise réservée pour Elle a été parfaitement orchestrée, et que globalement la partition fut jouée comme sur des roulettes.

Seulement voilà. De mon point de vue, voilà ce que ça a donné. Je vous rappelle que l'anniversaire surprise/soirée halloween était planifié chez moi, le vendredi 31, à 22h00.

 

Jeudi 30 octobre, 9h du mat, une filiale far far away from Paris

- Bon, Grenouille, ton avion de retour part demain à 17h30 et atterrit à Paris à 22h00, heure locale

- Hein ? On m'avait dit que je partais à 14h00 ?

- Oui, tu pars des locaux à 14h00. Pour arriver à l'aéroport à 15h et prendre l'avion de 17h30.

- Euh, ça va pas vraiment être possible, je crois...

 

Jeudi 30 octobre, 11h du mat, une filiale FFA from Paris

- Bon j'ai fait changer les billets, on décolle à 11h00

- Hein ?

- Ouais, je vous expliquerai, j'avais un truc sur Paris à faire...

- Euh et nous, du coup ?

- Ah ben j'ai fait changer tous les billets, tant qu'à faire, hein.

- ...

- Réjouissez-vous, ya un surcoût de 200€ par billet. Les comptables vont être ravis.

 

Vendredi 31 octobre, 11h du mat, un aéroport FFA from Paris

- Merde, l'avion a du retard.

- Mesdames et messieurs, votre attention s'il vous plaît. En raison d'un vent de face particulièrement violent, le départ est retardé d'une heure environ. Les conditions sont...

- Tu vois Grenouille, fallait pas avancer l'avion

- Ta gueule et pousse ta valise.

 

Vendredi 31 octobre, 17h, un aéroport from Paris

- Merde, l'avion a eu du retard.

- Mesdames et messieurs, votre attention s'il vous plaît. Le capitaine et tout l'équipage vous prie de bien vouloir l'excuser du retard provoqué par les mauvaises conditions climatiques qui...

- Tu vois Grenouille, fallait pas avancer l'avion.

- Ta gueule et reprends ta valise.

 

Vendredi 31 octobre, 17h30, une voiture avec kit mains libres dans les environs de l'aéroport from Paris

- Ouais, allô Gauthier ? Ouais ya qui qui vient finalement ? Ouais je sais que je suis à la bourre, j'avais pas accès à mes mails là bas.

- On s'en fout, t'as pas une imprimante couleur ? La mienne vient de me lâcher

- Euh... non, vois avec les autres. Au fait j'y pense t'aurais pas un costume sous la main ? Tu vas te déguiser en quoi toi ?

- J'ai que des robes de tafiole, désolé. Mais tu peux choisir la couleur...

 

Vendredi 31 octobre, 17h35, une voiture avec kit mains libres dans les environs de l'aéroport from Paris

- Ouais, allô 7h48 ? Bon t'aurais pas un costume sous la main ? Non parce qu'en fait je suis un peu à la bourre là. Ouais et au fait, concernant l'arrivée d'Elle au train. Ouais, ben je la récupère sur le hall de gare et je la ramène chez toi.

- Et après tu restes bouffer ?

- Non, pas le temps, j'ai plein d'autres trucs à gérer, je te laisse l'occuper le temps que je range mon appart

- T'as vraiment trois jours devant toi pour le rendre présentable ?

- Je t'emmerde.

- Bon donc le plan c'est de la choper au train, de l'amener chez moi, de repartir chez toi seul, puis de nous laisser aller chez toi seules, c'est bien ça ?

- Ouais, c'est bien ça

- T'as pas l'impression que c'est compliqué ?

- Mais non mais non tu vas voir, ça va passer comme sur des roulettes

 

Vendredi 31 octobre, 18h30, magasin de farces & attrapes qui déchire sa mère

- Bon j'ai pas le temps, je vous prends les fausses dents de vampire et la cape rouge, là

- Ouiiiiiiin, Maman c'est moi qui voulais la cape, c'est moi qui voulais être un vampire !

- Ta gueule le môme, tu te déguiseras en sorcière et puis c'est tout, et tu finiras en tafiole comme Gauthier à te commander des plans culs de sur le net, na !

- Ouiiiiiin, Maman c'est quoi une tafiole ?

 

Vendredi 31 octobre, 19h00, une gare de Paris

- Son train est en gare, Elle ne devrait pas tarder à passer devant moi...

 

Vendredi 31 octobre, 19h03, une gare de Paris

- Plus qu'une question de minutes...

 

Vendredi 31 octobre, 19h06, une gare de Paris

- Ca ne va plus tarder...

 

Vendredi 31 octobre, 19h09, une gare de Paris

- Euh, oui, allo, Elle ? C'est Grenouille à l'appareil, bon, en fait je voulais te faire une surprise, mais je crois que je t'ai lamentablement ratée, donc si tu es déjà dans le métro c'est un peu foutu...

- Ah non non je suis sur le quai de gare, je fumais ma clope

- ...

- Non mais c'est sympa comme surprise.

- ...

- En meme temps tu m'aurais dit que tu m'attendais, j'aurais pas fumé

- Ouais mais ça aurait pas été une surprise

- Ouais mais vu que t'appelles c'est pas une surprise de toute façon

- J'avoue...

 

Vendredi 31 octobre, 19h11, une gare de Paris

- Bon, maintenant qu'on s'est retrouvés, on fait quoi ?

- Ben c'est simple, là je t'amène chez 7h48

- Ah bon ya une soirée chez 7h48 ?

- Non non, elle avait juste envie de te voir

- Mais toi tu restes chez elle ?

- Non non, je rentre chez moi

- Ah mais donc on se voit pas ce soir ?

- Si si mais plus tard

- Comment ça ?

- Ben vers 22h elle t'amènera chez moi

- Mais c'est pas plus simple d'aller directement chez toi ?

- Non mais oui mais bon mais... bon, on y va, oui ou non ?

 

Vendredi 31 octobre, 20h00, domicile de 7h48

- Bon ben voilà, on est arrivés, je te laisse

- J'ai toujours rien compris...

- Cherche pas, cherche pas.

 

Vendredi 31 octobre, 20h10, Boulangerie du coin

- Bon ben voilà tout est fermé... et le gâteau d'anniversaire, comment je fais bordel ?

 

Vendredi 31 octobre, 20h30, Monoprix des Champs Elysées

- Même ici ya pas de gâteau ? On me charge d'UN truc, UN seul truc pour l'anniversaire et je vais me démerder pour le foirer ? Mais vous ne vous rendez pas compte que c'est une question de vie ou de mort ?

 

Vendredi 31 octobre, 20h40, Lina's des Champs

- Comment ça vous faites pas de gâteau ? Mais vous servez à rien !

 

Vendredi 31 octobre, 20h40, Sandwicherie des Champs

- Il vous reste un gâteau ?

- Ouais, un seul. 8 parts, 8€ la part, 64€ le gâteau.

- Mais c'est un quatre quarts !

- Ah ben faut savoir ce qu'on veut hein...

 

Vendredi 31 octobre, 20h50, Chez Paul des Champs

- Vous avez un gâteau ?

- Bien sûr, il nous en reste deux beaux, vous voulez lequel ?

- Les deux ! Les deux ! Béni soit le sol que vous foulez, béni soit le jour de votre naissance, gloria in excelsis deo, amen...

- Par contre on n'a plus de bougies.

- Les bougies... BORDEL, LES BOUGIES !

 

Vendredi 31 octobre, 21h00, Monoprix des Champs (bis)

- Pardon madame... oui je n'ai qu'un paquet de bougies... oui c'est gentil... merci beaucoup... quel adorable bambin... merci beaucoup... merci

 

Vendredi 31 octobre, 21h05, Station Franklin Roosevelt

- J'ai l'impression d'oublier quelque chose....

 

Vendredi 31 octobre, 21h10, Monoprix des Champs (ter)

- Pardon madame... oui c'est juste un rouleau de papier cadeau... oui c'est gentil... merci beaucoup... mais quel chihuahua formidable... aie ma jambe... merci beaucoup... merci

 

Vendredi 31 octobre, 21h15, Station Franklin Roosevelt

- J'ai un affreux doute tout d'un coup....

 

Vendredi 31 octobre, 21h20, Monoprix des Champs (quater)

- Coucou madame la caissière... oui c'est remoi... oui des ciseaux... non mais on sait jamais... oui je sais je suis un peu con... insultez-moi tant que vous voulez mais faites-moi passer en prioritaire, j'ai plus de temps... merci merci... on vous a jamais dit que vous étiez adorable ? C'est normal...

 

Vendredi 31 octobre, 21h40, Batracien's Manoir

- Bon, normalement tout le monde devait arriver à 21h30 mais personne n'attend devant la porte. C'est louche... C'est rassurant, mais c'est louche...

 

Vendredi 31 octobre, 21h42, Répondeur de portable

- Oui allo c'est Gauthier, je suis paumé à Chatelet, je vais avoir du retard

- Oui salut c'est Monsieur F, bon je sors d'un autre anniversaire, je vais avoir un peu de retard

- Coucou c'est Titounne, on va probablement avoir du retard, commencez sans nous

- Salut c'est Raphy, tu peux redonner ton adresse, on part de chez nous là

 

Vendredi 31 octobre, 21h45, Batracien's Manoir

- 15 minutes pour tout ranger, enfiler le déguisement, emballer le cadeau pour Elle, ranger ma valise de Far Far Away, sortir les gâteaux et mettre les bougies ? Facile !

 

Vendredi 31 octobre, 22h15, Batracien's Manoir

- Bon, on est que la moitié, mais les autres sont en route et devraient arriver. Je propose qu'on se prépare à allumer les bougies pour si jamais 7h48 et Elle arrivent. Dans ce cas on...

- Hey Grenouille ya pas l'interphone qui vient de biper là ?

- BORDELBORDELBORDEL bon Monsieur F tu allumes les bougies, Gauthier tu réajustes ta robe, Raphy tu paumes pas tes bandelettes, copain-psy gaffe à ta chaîne de vélo, Groben super le masque de Joker, tant pis pour Titounne et le Maniac et bordel où sont mes fausses canines ?

 

Vendredi 31 octobre, 22h18, Batracien's Manoir

- Joyeux aaaaaaaa-nniiiiiiii-veeeeeeeer-saaaaaaaaaaaire ! Joyeux aaaaaaa-nnniiiiii-veeeeeeer-saaaaaaaire !

 

 

Organisation ? Nickel.

06 novembre 2008

I wanna get in trouble, I wanna start a fight

Je passe vingt minutes à vous pondre un article à l'exquise sensualité melliflue, et je récolte dix commentaires. Mais que ça gueule dans les chaumières (Henzel & Gretel staÿl), et soudain c'est un raz de marée.

Finalement, ce n'est pas si compliqué de devenir un blogueur influent, capable d'inciter les foules à voter Obama ou à vous offrir des téléphones portables gratuits (si possible un LG, ça va bien à mon teint). Suffit d'insulter son lectorat.

Bon, en attendant tout ça change pas mal de choses. Il y avait des trucs que j'aurais bien confié sur le forum mais ça n'est plus trop possible (parce que certains qui le lisent se feront un malin plaisir de tout répéter ici), des trucs que j'aurais bien écrit sur le blog mais ça ne l'est pas non plus.

Tiens, d'ailleurs, j'ai appris que la famille d'Elle lisait ce blog.

Du coup, moi qui voulais vous parler d'Halloween, de déguisements ridicules, de surprises impromptues, de gâteaux achetés au dernier moment et au péril de sa vie sur les Champs, de bougies oubliées au Franprix, d'avion qui atterrit trop tôt, du soleil de Casablanca, d'anniversaires surprises, de nettoyage de salle de bains et d'utilisation inventive de Cillit Bang, il va falloir que je m'abstienne pour ce soir.

A la place, je vous parlerai donc de ragondins.

Le ragondin (Myocastor coypus) est un mammifère originaire d'Amérique du Sud, introduit en Europe au XIXe siècle pour l'exploitation de sa fourrure. Tous les individus présents en Europe proviennent d'évasions ou de lâchers volontaires. Myocastor coypus est la seule espèce du genre Myocastor, qui est lui-même le seul genre de la sous-famille des myocastorinés.

Et ça, ça vaut tous les Halloweens du monde.

Mouais..

Bon, je comprends qu'internet est un espace de liberté, que tout le monde peut raconter ce qu'il veut, que c'est intéressant de mener sa petite enquête pour comprendre comment les choses se passent et les tenants et aboutissants des histoires.

Ce que j'écris sur le blog est soigneusement sélectionné pour un public particulier - différent de ce qui peut être raconté sur un forum de discussion. De la même manière, Elle peut avoir son propre espace d'écriture, sans que les deux soient liés.

C'est bien pour ceux qui ont fait tous les rapprochements. Je suis fier de vous. Maintenant, si vous êtes assez rusés pour trouver toutes les connexions, vous devez avoir suffisamment de neurones pour comprendre qu'il y a des raisons à ces cloisonnements, et que les gens préfèrent ne pas tout voir sur la place publique.

Du coup, on ne peut que se dire que ça vient d'une sorte d'envie mesquine de blesser.

C'est quand même dommage. Heureusement que le mal était déjà fait depuis longtemps, au moins vous n'aurez réussi qu'à une chose: lui faire fermer son nouveau blog à peine créé.

La connerie des gens me sidère.

04 novembre 2008

Falafel

C'est vrai, j'écris peu ces derniers temps.

C'est souvent le signe de changements, d'hésitations, de censure, de modifications-structurelles-de-la-vie-en-couple.

Comme là, par exemple, où Elle et moi nous sommes séparés.

C'est con.

29 octobre 2008

Down by the riverside

La partie a des hauts et des bas. Je perds ma mise de départ, je recave, je regagne tout, je me trouve en tête d'un nombre de jetons assez confortable (même si le chip leader a décidé de m'emmerder, sans même parler de ses problèmes de maths lancés à tue-tête).

Paire d'as en main.

Forte mise au premier tour, suivie.

Le flop: 7, dame, as (couleurs différentes).

Avec un brelan d'as, je suis pour l'instant imbattable.

Forte mise, relancée, relancée, tapis.

Je suis le tapis.

On montre nos jeux: il a une paire de dame en mains (donc un brelan).

Un sourire satisfait me monte aux lèvres.

Je me balance sur ma chaise pour dissimuler mon érection naissante.

Le turn: 6

La vie est belle, tiens.

Le flop: dame

La vie est nulle, tiens.